CHANGER LA METHODE, C'EST MAINTENANT ! Le 16 mai dernier, Jean-Yves Le Drian a été nommé ministre de la défense. Face aux dégâts mis en œuvre par ses prédécesseurs, à la fois pour les personnels et l’outil défense, sa responsabilité sera grande face aux attentes fortes et aux enjeux. La fédération CFDT Défense sera reçue prochainement, dans la perspective d’un Comité Technique Ministériel prévu avant le 14 juillet. Une délégation de la CFDT autour de François CHEREQUE, a rencontré le nouveau premier ministre en début de semaine dernière et en amont du sommet social, prévu pour le mois de juillet. Il s’en dégage l’idée d’une « nouvelle ère de dialogue social ». Le nouveau gouvernement semble avoir la volonté de remettre en œuvre une logique de concertation, dans laquelle les partenaires sociaux prendraient toute leur place. La fédération CFDT Défense s’inscrit dans cette démarche, demandée à de multiples reprises aux précédents ministres qui se sont succédés ces cinq dernières années. Avec la proposition du ministre d’une réunion du Comité Technique Ministériel avant les congés d’été et la proposition d’une rencontre bilatérale en amont, la CFDT attend un changement de méthode et le lancement d’un dialogue efficace et constructif. En clair, le ministre doit imprimer une rupture et non s’inscrire dans la continuité. La CFDT Défense demandera au nouveau ministre : - la fin du gel des salaires pour l’ensemble des personnels civils de la Défense - l’arrêt immédiat du gigantesque plan social en cours avec ses 54000 suppressions d’emplois un audit sur l’organisation chaotique en bases de défense qui montre son inefficacité et ses limites - La reprise des recrutements d’ouvriers d’Etat et de fonctionnaires sous statut, garants du niveau de compétence et de savoir-faire des secteurs privé et public de la défense, nécessaire à la réalisation des missions de soutien et de maintien en conditions opérationnelles - La relance des dossiers en « panne » pour les fonctionnaires (filières technique, sociale et administrative, revalorisation des régimes indemnitaires, mise en place de la PFR) - L’arrêt des attaques du statut ouvrier de l’Etat au travers de la suspension du bordereau et du régime spécifique de retraite - Des arbitrages en faveur d’une nouvelle politique industrielle de défense qui remette les salariés au cœur des enjeux La communauté défense, ce sont des personnels civils et militaires, au service de la nation et de ses citoyens. La CFDT estime qu’il est aujourd’hui urgent de débattre de l’avenir du ministère de la défense et des moyens qui lui sont consacrés, dans un contexte international tendu, confronté à la crise financière et économique. Le secteur industriel de défense est toujours dans l’attente d’une vision et d’une véritable stratégie industrielle dans la perspective de l’Europe de la défense. Le principe du lien Armées-Nation, considérablement affaibli depuis la fin de la conscription, de la professionnalisation des Armées, et des vagues successives de restructurations, doit de nouveau être réaffirmé. Dans ce cadre, la CFDT proposera au ministre l’organisation d’Etats Généraux de la Défense, en parallèle de l’actualisation du livre blanc et de la définition de la prochaine loi de programmation militaire. Déclaration du Bureau Fédéral Paris, le 07 juin 2012
Accueil Bureau Composition Statuts Album photos Adhésion Liens officiels utiles AGORA Espace jeunes Effervescence 2012 Pradet 2013 Nous contacterAVEC NOUS, DONNEZ DE LA VOIX A VOTRE VOIX.
Dernière mise à jour : le 09/01/2017
Syndicat de L orraine et H aute- M arne
Un problème, une remarque : Contacter le webmaster
Créé avec Web Acappella