Une CFDT sur tous les fronts ! La conférence sociale de juillet entre le gouvernement et les centrales syndicales, a permis de poser l’agenda social à dérouler face à la crise, pour répondre aux mesures urgentes à prendre en faveur de l’emploi et du pouvoir d’achat des français. Mais depuis la rentrée, la CFDT appelle les partenaires sociaux à aller plus vite et plus loin alors que la barre des trois millions de chômeurs a été franchie. La réforme sociale que la CFDT demande, doit sauver à la fois l’emploi et les entreprises. L’industrie va mal, les plans sociaux se succèdent, les usines ferment. La CFDT réclame une véritable transformation du modèle industriel français qui devra intégrer le développement durable. Le phénomène concerne l’Europe toute entière et le mouvement syndical européen, regroupé dans « IndustriALL European Trade Union » », appelle à mobiliser et à sensibiliser sur la nécessité d’une véritable politique de développement durable qui allie croissance, industries et emplois pour la semaine du 8 octobre. Côté fonction publique, la CFDT s’est félicitée que l’agenda social intègre bien les thèmes de négociation qu’elle a portés lors de la conférence sociale des 9 et 10 juillet avec l’égalité professionnelle, les conditions d’emploi des agents contractuels, les carrières et rémunérations (…), mais a averti de la nécessité d’apporter aux agents des réponses concrètes dès 2013. Le « front syndical » semble se fissurer… Si la presse qui relaie les « petites phrases » entre les secrétaires généraux s’en émeut, il est important de rappeler que la CFDT, la CGT et FO n’ont pas la même analyse sur les grands dossiers et surtout ont une approche différente. Que ce soit sur le traité budgétaire européen, l’accord sur la compétitivité des entreprises ou même les retraites, la CFDT qui s’est toujours engagée, fait des propositions et surtout est à l’aise, parce qu’appuyée sur les débats issue de son congrès de TOURS, où l’ensemble des syndicats avait préparé les échéances. Le syndicalisme de « transformation sociale » que la CFDT représente, se confrontera toujours et c’est bien normal. Une CFDT sur tous les fronts, prête à s’attaquer aux effets de la crise, qui appellent à des réponses exceptionnelles, sans craindre de sortir d’un conservatisme porté par d’autres et qui ne répond plus, aux enjeux de l’emploi industriel et dans la sphère publique. Agir sur le quotidien, être offensif en faveur de l’emploi, des conditions de travail et de l’environnement. C’est ce que les salariés attendent, c’est ce que la CFDT portera ! Luc SCAPPINI
Accueil Bureau Composition Statuts Album photos Adhésion Liens officiels utiles AGORA Espace jeunes Effervescence 2012 Pradet 2013 Nous contacterAVEC NOUS, DONNEZ DE LA VOIX A VOTRE VOIX.
Dernière mise à jour : le 09/01/2017
Syndicat de L orraine et H aute- M arne
Un problème, une remarque : Contacter le webmaster
Créé avec Web Acappella