Ministère de la Défense, meilleur contributeur en 2014... Matignon a envoyé les « lettres plafonds » fixant le niveau de dépenses des différents ministères pour 2014. Six missions devraient voir leurs crédits augmenter l'an prochain : l'emploi, la solidarité, le logement, l'éducation, la justice et la sécurité. Et la Défense ? Les crédits du ministère de l'Emploi croîtront d'un peu plus d'un milliard d'euros, à 10,8 milliards d'euros. Malgré la priorité donnée à la sécurité, le ministère de l'Intérieur verra ses crédits diminuer. Pour les autres ministères, la dépense devra diminuer en moyenne de 1,5 % à 3,5 % l'an prochain. A ce jour, seule la réduction demandée au ministère de la Défense est publique et s'élève à 500 millions d'euros. Le Premier ministre a confirmé mardi que les dépenses de l'État diminueront de 1,5 milliard d'euros en 2014 (hors charge de la dette et retraites). Cet effort assure-t-il, sera réparti à parité entre l'État et les collectivités. Parité ? Mon œil ! Les réductions d'effectifs vont se poursuivre en 2014 pour compenser les 6.700 embauches de septembre 2012 dans l'Éducation nationale . Mais pas de partout... C'est la Défense qui va payer chèrement la note (– 7 900 postes) en compagnie des Finances (– 2 400). Ces deux ministères de la Fonction Publique d'État concentreront 80 % des postes supprimés ! Pendant ce temps, les effectifs dans l'enseignement, la police et la justice vont continuer de progresser. La réduction de la dette publique ne semble pas concerner tout le monde... La CFDT refuse que la Défense, ses missions et ses personnels, soient sacrifiés sur l'autel de la calculette de Bercy. Luc SCAPPINI
Accueil Bureau Composition Statuts Album photos Adhésion Liens officiels utiles AGORA Espace jeunes Effervescence 2012 Pradet 2013 Nous contacterAVEC NOUS, DONNEZ DE LA VOIX A VOTRE VOIX.
Dernière mise à jour : le 09/01/2017
Syndicat de L orraine et H aute- M arne
Un problème, une remarque : Contacter le webmaster
Créé avec Web Acappella