Europe Manifeste syndical pour l’industrie Cupidité, irresponsabilité, irrationalité et abus, avaient mené les marchés financiers mondiaux au bord du gouffre en 2008, causant une récession sévère dont les effets n’en finissent plus de se faire sentir. Au lieu de mettre en place des mesures rapides afin de s’assurer que les spéculateurs et les banques engagés dans des prêts excessifs, assument les conséquences de la crise, les fonds publics ont été utilisés pour renflouer une industrie financière chancelante. Les déficits publics ont ainsi atteint des sommets, justifiant alors l’introduction de plans d’austérité qui ont étranglé la croissance économique dans toute l’Europe et développé le chômage à des niveaux sans précédent. Côté syndical, la CFDT est impliquée avec d’autres au niveau européen, pour faire entendre la voix des salariés en faveur d’une Europe, qui conjugue progrès économique et progrès social. La CFDT DEFENSE est affiliée à IndustriALL European Trade Union (fédération européenne de l’industrie). Un « Manifeste » qui est en préparation, exposera les demandes d’IndustriAll European Trade Union au nouveau Parlement Européen qui sera élu en mai prochain et à la nouvelle Commission européenne qui entrera en fonction peu après. La demande syndicale européenne met l’accent sur la nécessité de maintenir une base manufacturière forte en Europe comme condition indispensable au renforcement de la croissance économique, à la création d’emplois de qualité et au passage à une industrie respectueuse de l’environnement. Pour relever ces défis, l’Europe a besoin d’une politique de soutien à la réindustrialisation, basée sur les clusters d’innovation, les percées technologiques et le développement « d’usines du futur ». La richesse des femmes et des hommes qui composent le secteur industriel, le partage des dividendes perçus par les actionnaires à réorienter en faveur de l’emploi, la R&D et les salaires, sont également des facteurs importants pour construire l’avenir. Le mouvement social à DCNS, dans le cadre des négociations annuelles obligatoires (NAO 2014), démontre qu’il y a encore du grain à moudre, pour une autre approche des entreprises mais également des Etats. Luc SCAPPINI
Accueil Bureau Composition Statuts Album photos Adhésion Liens officiels utiles AGORA Espace jeunes Effervescence 2012 Pradet 2013 Nous contacterAVEC NOUS, DONNEZ DE LA VOIX A VOTRE VOIX.
Dernière mise à jour : le 09/01/2017
Syndicat de L orraine et H aute- M arne
Un problème, une remarque : Contacter le webmaster
Créé avec Web Acappella